Packshot de la bouteille de Château Les Carmes Haut-Brion 2023 en vente en primeurs

Château Les Carmes Haut-Brion 2023

Grand vin de Graves, Pessac-Léognan

98 Vinum
98-99 James Suckling
97-99 Robert Parker Wine Advocate
97 Jean-Marc Quarin
96-98 La Revue du vin de France
97 Decanter
99-100 Yves Beck

En raison de la faible quantité disponible, Château Les Carmes Haut-Brion 2023 est limité à l'équivalent de 6 bouteilles par personne.

Tous les prix affichés incluent la TVA.

Château Les Carmes Haut-Brion en quelques mots

Château emblématique de l’appellation Pessac-Léognan, Les Carmes-Haut-Brion est un joyau unique à Bordeaux. Si la propriété des Carmes Haut Brion était historiquement «hors les murs», le Château se retrouve aujourd’hui intra-muros. Le domaine s’étend sur un magnifique terroir de 30 hectares de vignes contigu à Haut-Brion. Le vignoble est planté à 55% en merlot et 30% en cabernet franc, avec un apport de cabernet-sauvignon. Son terroir, assez chaud dû à la proximité de la ville de Bordeaux, est composé de graves rouges filtrantes et d’argile, sur socle calcaire. Les vins des Carmes Haut-Brion sont élégants, structurés et complexes, avec de belles nuances florales, voués à la garde.

Extraits de presse

98-99 James Suckling, avril 2024

C'est un vin fantastique et très, très excitant, dont les notes florales, épicées et de mûre sont d'une grande pureté et d'un grand éclat. Il est plein et profond, agile et léger. On sent la grandeur de ce vin. Le vigneron affirme que ce vin est plus concentré et structuré que le 2022. Légèrement salé. 60% de fermentation de baies entières. 50 % de cabernet franc, 30 % de cabernet sauvignon et 20 % de merlot. Raisins issus de l'agriculture biologique.

Afficher la version originale

97 Jean-Marc Quarin, avril 2024

Couleur noire. Grand nez complexe et nuancé. Touches de bois de pin et de fumée. A l'agitation du verre, il change. Nuances de framboise écrasée. Fond crémeux. En bouche, c'est l'art de la glisse, tout fond, tendre, juteux, minutieux, sur un déroulé aérien qui prend peu à peu de la puissance et s'élève en finale, avant de finir mesuré, incrachable et délicieux. C'est superbe !

97-99 Robert Parker Wine Advocate, avril 2024

Guillaume Pouthier et son équipe ont une fois de plus élaboré l'un des vins de Bordeaux les plus uniques et les plus caractéristiques. Révélant des arômes de mûre et de framboise mêlés à des notions de fumée de vigne, de zeste d'orange, de pétales de rose et d'épices, Les Carmes Haut-Brion 2023 est mi-corsé à corsé, charnu et concentré, avec un milieu de bouche puissant, vibrant et complet, qui s'achève sur une longue finale éthérée et saline qui met l'eau à la bouche. Sensuels, suaves et fluides, ses tanins magnifiquement raffinés sont, d'un point de vue analytique, plus abondants que ceux du millésime 2022, mais ils sont si brillamment intégrés qu'ils sont presque imperceptibles. Cet assemblage de 50 % de cabernet franc, 30 % de cabernet sauvignon et 20 % de merlot est conçu pour durer, mais sa structure raffinée le rendra étonnamment accessible dès son plus jeune âge. Il est élevé à 70 % en fûts de chêne neufs, à 20 % en foudres de 18 hectolitres et à 10 % en amphores. Un rendement honorable de 50 hectolitres par hectare représente une réussite agronomique certaine dans ce qui a été une saison de croissance difficile.

Afficher la version originale

96-98 La Revue du vin de France, mai 2024

Les cabernets représentent 80 % de l’assemblage (50 % de franc et 30 % de sauvignon). La robe est saisissante de profondeur. Tout aussi profonde, l’expression du fruit, “noir” comme la robe mais paradoxalement d’une grande fraîcheur, développe des nuances presque extravagantes, qui ne sont pas sans évoquer celles que l’on trouve dans les crus du cœur du plateau saint-émilionnais : muscade, pain d’épices, cacao, figue rôtie, évolution vers la rose fanée... Et le bois n’est pour rien dans tout ça. Satinée dès l’entrée en bouche, la matière regorge de saveur. La tension interne est forte, les dimensions multiples, l’harmonie évidente.

99-100 Yves Beck, mai 2024

Que de finesse, de profondeur et de subtilité dans le filigrane et précis bouquet de Carmes. Les nuances de cerises noires couplées à des effluves de pivoine et de sureau créent une symbiose et une complexité exceptionnelles, non par leur quantité, mais par cette aptitude à créer une telle pluralité avec pour source d'énergie l'élégance et la pureté. Le vin se profile de manière pondérée, ambitieuse, fraîche et précise. Les tannins apparaissent tardivement et commencent par afficher leur délicatesse avant de retrousser les manches et de mettre leurs biceps en évidence. Encore une fois, Guillaume Pouthier et ses équipes ont su être réceptifs aux messages que la vigne et le climat leur ont envoyés. Ils ont su les lire, les interpréter et les assimiler dans le vin. Un exercice de subtilité, de précision, de rigueur et d'ambitions motivées par ce désir d'excellence. Il en résulte un vin équilibriste, défiant, qui éveille les récepteurs dédiés à l'hédonisme, mais qui met également les sens voués à apprécier les détails en alerte... Respectivement, le côté un peu plus cérébral. Carmes 2023 est profond, exceptionnel, précis, salivant, voire désaltérant. Une fois encore, Carmes prouve que la finesse et la subtilité, menées par une délicate puissance, disposent des arguments nécessaires en soulignant son excellence, indépendamment du millésime, car le 2023 ne se laisse pas intimider par son prédécesseur ; bien au contraire, il s'assied à côté de lui afin qu'ils regardent ensemble vers l'avenir avec leurs différences respectives et, surtout, leur âme commune ! Il a probablement été plus difficile, par rapport à 2022, de mener le 2023 là où il est aujourd'hui. On est donc tenté de dire qu'il a d'autant plus de mérite, mais à vrai dire, je pense que l'on se doit, dans ce contexte, de reporter le mérite aux gens qui se sont engagés à 100% et qui ont contribué à ce magnifique résultat. Je leur rends hommage par ces quelques lignes et je les remercie de récompenser les passionnés du vin avec ce très grand vin.