Packshot de la bouteille de Château Durfort-Vivens 2022 en vente en primeurs

Château Durfort-Vivens 2022

2ème Cru Classé, Margaux

Agriculture Biologique (AB)
96 Vinum
96-97 Yves Beck
95-96 La Revue du vin de France
96-97 James Suckling
93-96 Robert Parker Wine Advocate

Tous les prix affichés incluent la TVA.

Château Durfort-Vivens en quelques mots

2ème Grand Cru Classé en appellation Margaux, le Grand vin de Château Durfort-Vivens tire ses origines d’une cinquantaine d’hectares composées de graves profondes, de sables et d’argile. L'ambassadeur en France et futur président des Etats-Unis Thomas Jefferson, le place dans ses passionnants carnets de voyage aussitôt après Lafite, Latour et Margaux. La dégustation séduit l’amateur par l’équilibre subtil entre le fruit et les notes typiques de l’élevage (grillé, vanille, épices douces). Suave, la bouche est malgré tout structurée par de beaux tanins qui se polissent avec le temps.

Extraits de presse

96-97 James Suckling, mai 2023

Les tanins sont d'une pureté de velours, mais d'une texture très fine. Le vin est moyennement corsé, avec une présence en apesanteur et un cœur magnifique. Tige de rose et autres fleurs. 84% cabernet sauvignon et 16% merlot. Issu de raisins cultivés en biodynamie. Issu de raisins cultivés en biodynamie et certifiés Demeter.

Afficher la version originale

93-96 Robert Parker Wine Advocate, mai 2023

Assemblage de 84 % de cabernet sauvignon et de 16 % de merlot, le Durfort Vivens 2022 est un vin charmant qui s'échappe du verre avec des arômes de baies noires mentholées, de prunes sucrées, de réglisse et de braise. Mi-corsé à corsé, velouté et étagé, il est riche et concentré, avec un noyau fruité profond et vif encadré par des tanins doux et poudrés.

Afficher la version originale

96-97 Yves Beck, mai 2023

Durfort-Vivens contient un peu plus de merlot que d'habitude. « Nous pensions que les merlots ne tiendraient pas aussi bien. Nous sommes sur des graves, il n’y a pas de calcaire. Et c'est la bonne surprise de l'année, les merlots étaient exceptionnels », explique Gonzague Lurton. La finesse du bouquet confirme cette explication, en tout cas pour ce qui est du caractère fruité, de l’élégance et de la subtilité. Aucun élément n’est spécifiquement mis en avant, par contre l’ensemble est éclatant ! Pas d'éléments dominants, mais de la fraîcheur, des nuances de baies rouges et des effluves d'herbes séchées, de garrigues. Durfort-Vivens affiche une agréable sucrosité en bouche, dès l'attaque. Les tannins, très fins, sont suaves et énergiques. Ils sont de pair avec la structure acide qui confère un côté salivant et juteux en fin de bouche.La puissance du vin est là, mais ce n’est pas le sujet. C’est la finesse qui marque ce vin, du début à la fin. Encore une fois, Gonzague Lurton et ses équipes ont donné naissance à un très grand Durfort Vivens.