Packshot de la bouteille de Château La Mission Haut-Brion 2022 en vente en primeurs

Château La Mission Haut-Brion 2022

Grand Cru Classé de Graves, Pessac-Léognan AC

96 Vinum
98-99 James Suckling
94-96 Robert Parker Wine Advocate
98 Jean-Marc Quarin
93-94 Yves Beck
94-96 La Revue du vin de France

Tous les prix affichés incluent la TVA.

Château La Mission Haut-Brion en quelques mots

Cru Classé pour ses magnifiques vins rouges, le Château La Mission Haut-Brion a été fondé au 17ème siècle. Situé à Talence, dans l'agglomération bordelaise, il est la propriété de Domaines Clarence Dillon depuis 1953, sous la direction de Jean-Philippe Delmas. Le château est situé sur une superbe terrasse de Graves. En rouge, les 25 hectares sont plantés presque à égalité de cabernet-sauvignon (47,6%) et de merlot (44,5%) complétés de cabernet franc. Très recherchés par les connaisseurs, les vins rouges de La Mission Haut-Brion offrent de fines notes fumées typiques de leur terroir, avec toujours une extrême élégance qui fait leur réputation aux quatre coins du monde.

Extraits de presse

98 Jean-Marc Quarin, mai 2023

Couleur sombre, intense et pourpre. Nez très aromatique, fin, fruité, subtil, floral et délicatement fumé. Ample à l'attaque, ample en milieu de bouche, très aromatique, gras, puissant et énergique, le vin va loin en finale, complexe et savoureux. Puis viennent les touches tanniques tramant l'ensemble.

94-96 Robert Parker Wine Advocate, mai 2023

Un vin riche et musclé qui reflète la chaleur du millésime, le La Mission Haut-Brion 2022 révèle des arômes de baies sombres, de cerises et de crème de cassis mêlés à des notes de réglisse, d'épices, d'encens et de fleurs printanières. Corsé, large et concentré, il est étonnamment vif malgré un pH élevé de 4,0. Il présente un profil homogène et large, avec un noyau fruité ample encadré par des tanins riches et poudrés.

Afficher la version originale

98-99 James Suckling, mai 2023

Ce vin présente un véritable caractère fruité al dente en bouche, avec des arômes d'écorce de citron, de cassis et de myrtilles. Crayon de plomb et pierre également. Bien corsé, avec des tanins juteux et mâchus qui sont primaires et qui se développent rapidement sur le palais au fur et à mesure que vous le dégustez. Il me rappelle le 1978, mais en plus brillant et plus précis.

Afficher la version originale

93-94 Yves Beck, mai 2023

Le bouquet de la Mission se révèle avec subtilité, presque timidité, mais il affiche de nombreuses nuances, avec des effluves de myrtilles, de sureau et de fraises, donc une variante rouge et noire ! Légèrement crémeux, le vin se révèle en crescendo. Ses tannins sont fins, veloutés. Ils apparaissent vers le milieu de bouche et font une impression sereine. Ils offrent de la puissance, sont de paire avec la structure acide et soutiennent idéalement la fin de bouche. Je trouve La Mission un peu sur la réserve, pas encore vraiment là où on a l'habitude de le trouver. L'énergie, la finesse et la puissance sont là. Par contre il me semble que d'un point de vue définition, le vin n'est pas encore calé. Il n'en est pas moins prometteur, mais moins performant qu'à l'accoutumé.